NAO

VALEUR DU POINT AU 01/01/2018 = 9,5790


 NAO 2018 

Cette année encore, les NAO ont pris la direction du SUD puisque tous les débats de ces NAO 2018, ont porté sur les points du cahier revendicatif Sud.
Rappel des propositions soumises à la signature lors de la dernière réunion du 27 février :

 – + 0,7% sur la valeur du point au 1er janvier 2018, soit le point à 9,5790 euros.
Grâce à cette nouvelle hausse et à la clause de sauvegarde 2017, le point a pris 0,12cts entre le 31/12/17 et le 01/01/18, ce qui represente une augmentation de 24 euros par mois donc 288 euros par an pour un CR au coef 200. Toutes les primes indéxées vont elles aussi augmenter.
(Sud avait demandé 2% d’augmentation sur son cahier revendicatif)

 – Maintien de la clause de sauvegarde dans les mêmes conditions que 2017
(Sud avait demandé le maintien de la clause de sauvegarde sur son cahier revendicatif)

 – Augmentation de la PIBC à 750 euros, soit environ 42 euros d’augmentation, car grâce à la clause de sauvegarde 2017, la PIBC est passée à environ 708 euros depuis le 1er janvier 2018. Certes tous les CR ne la touchent pas complète, mais en augmentant sa valeur totale, le 1/11e augmente lui aussi.
(Sud avait demandé une augmentation de 50 euros de la PIBC)

 – La prime maitrise (DPM) est augmentée de 4,10 euros bruts, soit 170 euros au 1er mars 2018.
(Sud maitrise avait demandé une réévaluation du DPM par l’ancienneté sur son cahier revendicatif)

– Création d’une prime réveillon de 15 euros pour tous les salariés dont l’équipe se termine après 21h les soirs des 24 et 31 décembre.
(Sud est le SEUL syndicat à avoir demandé la création de cette prime, Sud est encore une fois, à l’origine d’une nouvelle prime)  

– Prime exceptionnelle de 200 euros bruts pour l’ensemble des salariés. Nous n’allons pas refaire l’historique de cette prime (voir tract Sud n°468). Mais nous sommes satisfaits d’avoir pu « gratter » un peu de cette masse d’argent qui aurait pu repartir au SMTC. Cette prime sera attribuée au prorata du taux de travail effectif (80% de la prime pour un salarié au 80%, 50% de la prime pour un salarié à 50%,…) Petite précision : cette prime exceptionnelle n’a rien à voir avec l’intéressement.
(SEUL le syndicat Sud a eu l’idée de demander cette prime exceptionnelle dans son cahier revendicatif)

Sud se félicite d’être dans le vrai cette année encore, en analysant les propositions de la Direction on peut se dire : « heureusement que Sud est là ».
Les adhérents réunis en Assemblée Générale ont voté POUR la signature de Sud pour ces NAO 2018. Nous sommes satisfaits de voir que TOUS les syndicats ont signé ces NAO, oui oui, TOUS, même les détracteurs qui ont critiqué ces NAO, sont quand même partis signer le cahier revendicatif Sud !!!!


Compte-rendu de la dernière réunion NAO:

– maintien de la clause de sauvegarde
– hausse de 0.7% de la valeur du point au 01/01/18
– création de la prime réveillon de 15€ pour toutes les équipes finissant après 21h les 24 et 31 décembre
– pibc augmentée à 750€ actuellement la pibc est à 708€
– dpm porté à 170€ soit une augmentation de 4.1€
– prime exceptionnelle de 200€ pour tous les salariés
Nous vous donnerons plus d’explications par tract et lors de la prochaine AG Sud.


3eme RÉUNION NAO DU 13/02

Les syndicats représentatifs ont été reçus le 13/02 dans le cadre des NAO (négociations annuelles obligatoires). Après avoir pris connaissance des différents cahiers revendicatifs des syndicats lors de la précédente réunion, la Direction est revenue avec ses propositions:

Voici les propositions faites par la Direction lors de cette réunion:

  • maintien de la clause sauvegarde dans les conditions actuelles  ( point sur le cahier revendicatif Sud)
  • Augmentation de la valeur du point de +0,6% au 01/03/2018  (point sur le cahier revendicatif Sud)
  • Création d’une prime réveillon de 15 euros pour les équipes finissant après 21h les soirs des 24 et 31 décembre, cette prime ne remplace pas celles existantes, mais elle sera bien en complément (point sur le cahier revendicatif Sud)
  • augmentation de la PIBC à 750 euros, actuellement avec l’application de la clause de sauvegarde 2017, la PIBC s’élève à environ 708 euros (cahier revendicatif Sud)
  • augmentation de la part patronale à 3,50 euros sur les tickets restaurant, actuellement la part patronale s’élève à 3,41euros (cahier revendicatif Sud)

Même si pour le moment ces NAO ne paraissent pas élevées, il n’en demeure pas moins que la Direction a fait des propositions en tenant compte des revendications SUD. Les représentants Sud feront des contre-propositions pour améliorer ces dernières et en obtenir d’autres lors de la prochaine réunion du 27 février prochain.


NAO

Le 30 janvier, les organisations syndicales représentatives du personnel ont été reçu pour la 2nd réunion des NAO 2018: 
Les syndicats CFDT, CGT et Sud ont déposé leurs cahier revendicatifs (la FNCR a préféré attendre avant de déposer le sien, peut-être pour s’inspirer de celui de Sud)
Voici le cahier revendicatif Sud pour ces NAO 2018 :
– maintien de la clause de sauvegarde
– augmentation de 2% de la valeur du point
– prime exceptionnelle de 300 euros pour la catégorie ouvrier/employé
– augmentation de la prime samedi à 20 euros
– récupération en équivalent temps de la prime samedi
– création d’une prime “reveillon” pour toutes les équipes qui finissent aprés 20h les 24 et 31 décembre (qui sera indexée sur la valeur du point)
– DPM par l’ancienneté
– Augmentation de 50 euros de la PIBC
– Augmentation de la valeur nominale et augmentation de la part patronale des tickets restaurant.
La prochaine réunion des NAO aura lieu le 13 février, la Direction fera à son tour ses propositions suite aux dépôts des différents cahiers revendicatifs.

NAO 2018

Tract 467

CLAUSE DE SAUVEGARDE 2017

Grâce à la clause de sauvegarde obtenue lors des NAO de 2017. La Direction va appliquer un rattrapage de 0,6% sur la valeur du point. Depuis le 1er janvier 2018, la valeur du point à Tisséo est de: 9,5124euros.


Clause de sauvegarde 2017
 
La Direction a confirmé les prévisions des experts Sud, grâce à la clause de sauvegarde signée en 2017, le rattrapage sur la valeur du point sera de 0.6% rétroactif au 1er janvier 2018.

Grâce à l’accord 2016 des NAO signé par Sud, CGT et CFDT, la clause de sauvegarde déclenchée à partir de 0,35% entre en jeu et nos salaires seront augmentés automatiquement de 0,25% au 1er février 2017 avec effet rétroactif de 2016 au 1er janvier 2017. Ce qui correspond à une augmentation réelle de 0,6% sur les NAO 2016.

NOUVELLE VALEUR DU POINT
La nouvelle valeur du point est de 9,4087 €.


NÉGOCIATIONS SALARIALES depuis que Sud est Majoritaire

∗ +22,1% d’augmentation de la valeur du point Tisséo. ∗ + 10 points de plus pour les ouvriers (complément salarial), +7,5 points sur le DPM ∗ +10 points de plus pour les OTCM (+ 10 points dans le DRC porté au coefficient ∗ +10 points de plus pour les OMR et le OL ∗ +10 points de plus pour les chefs de postes ∗ + 70 points à la prime vacance portée à 230 points et multipliée par l’ancienneté (de 1 à 33%) ∗ + 990 Euros de prime exceptionnelle ∗ + 50 % d’augmentation de la Prime d’Incitation à bien conduire (portée à 679,07 euros et indexée sur la valeur du point) ∗ Prime spectacle portée à 15,13 Euros et indexée sur la valeur du point ∗ DRC conducteur et technique commençant au coefficient 170 et finissant au coefficient 230 (avec le complément salarial) ∗ Statut maîtrise et prime d’appro. pour les OTCM, Statut cadre pour les OMR et prime de 65 Euros ∗ Indemnité compensatoire d’alternance de 15 Euros pour les ouvriers de l’énergie et indexée sur la valeur du point. ∗ Création de la prime samedi, puis indexée sur la valeur du point, et portée à 10,30 Euros ∗ Augmentation de la prime dimanche à 53,75 euros, et indexée sur la valeur du point ∗ Augmentation de la part patronale sur les tickets restaurant + 15% sur le point d’astreinte ∗ Indexation de toutes les primes sur la valeur du point ∗ Extension du coup de chapeau à tous les salariés. ∗ Subrogation et maintien du salaire pendant toute la durée du congé de paternité ∗ Participation Mutuelle : Pour le traminot 57,98 Euros, pour le conjoint 6,33 Euros, et 3,17 Euros par enfant. ∗ Augmentation de la prévoyance pour les agents en arrêt de Longue durée.